17/04/2015

Combien valent les finitions pour construire une villa à Marrakech ?

style-marocain-moderne.jpg

Construire une villa à Marrakech ou dans une toute autre ville implique de franchir plusieurs étapes. Il faut d’abord trouver un terrain, accomplir les démarches administratives, avant de se lancer dans les travaux de construction même. Vous pouvez avoir des conseils auprès des conseillers de Bab Design. Les constructions impliquent trois grandes étapes : les fondations, les gros œuvres et les finitions. Toutefois on compte une étape intermédiaire qui concerne les installations électriques et la plomberie. Pour achever les gros œuvres, il faut compter environ 392 000 dirhams. Pour les installations subsidiaires (électricité et plomberie), il faut prévoir en moyenne 80 000 dirhams. Qu’en est-il des finitions ?


Et les finitions alors ?


De prime abord, avant de construire une villa à Marrakech ou ailleurs, il faut prévoir en moyenne 40% du budget total pour les finitions. Les finitions ne prennent certes pas autant de temps que les gros œuvres, mais le budget occasionné est conséquent. Pourtant tout est fonction des goûts et des capacités financières du commanditaire. La première étape après les gros œuvres est généralement le plâtre pour les faux plafonds, il faut compter environ 30 dirhams par m². Pour une villa de 300 m², cela fait un total de 9 000 dirhams. Les coûts liés à la peinture varient en fonction de la qualité, des couleurs et du type. Pour l’étape des revêtements de sol, tout dépend une fois de plus du propriétaire, il peut opter pour du carrelage, du parquet ou du marbre. Sachant que le marbre coute entre 250 et 900 dirhams le m², le parquet entre 250 et 350 dirhams et le carrelage entre 90 et 400 dirhams. Il en va de même des équipements sanitaires qui sont fonction des choix et du nombre de pièces à équiper.

Pour construire une villa à Marrakech, il faut aussi compter avec la menuiserie et la ferronnerie. La ferronnerie concerne les balcons, les murs de clôture, les rampes d’escalier, les fenêtres, etc. il faut prévoir en moyenne 100 000 dirhams pour tous ces travaux-là. Une fois de plus, selon le modèle, l’épaisseur et la qualité du fer. Pour la menuiserie, on distingue le travail de l’aluminium et le travail du bois. Pour la cuisine le propriétaire peut soit choisir une cuisine toute faite soit l’acheter par pièces. Les espaces de jardin ne doivent pas être oubliés, installer un jardin demande un certain investissement qui peut aller jusqu’à 15 000 dirhams, en plantes, haies, semences, gazon, etc. Au total les charges liées aux travaux de finition peuvent s’élever jusqu’à 387 000 dirhams pour une habitation de 300 m².

18:35 Écrit par zineb zizo dans Construction Immobilière | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2014

La place de l’AMAI dans le secteur immobilier à Essaouira et au Maroc

 

projet-immobilier au maroc.jpgLes acteurs du secteur immobilier à Essaouira et au Maroc sont de plus en plus nombreux. En effet, le développement du secteur a pour conséquence l’augmentation du nombre d’intervenants et la multiplication de ceux-ci. Parmi les intervenants on peut compter les agences immobilières, dont le nombre ne cesse de croître et l’influence sur le marché grandit. La difficulté principale dans le secteur c’est le manque d’organisation que décrient de nombreuses structures, même EssaouiraSelect qui fournit des biens de qualité. Le manque d’organisation a facilité l’insertion dans le secteur d’agences ou plutôt d’agents immobiliers informels qui prennent de plus en plus de place et font de l’ombre aux véritables professionnels de l’immobilier. L’AMAI, entendez Association Marocaine des Agences Immobilières comme  Cote Medina et ChicRiad est l’un des organismes qui s’occupe de réguler la profession afin d’assurer aux agences immobilières plus de sécurité et de sérieux dans l’exercice de leur fonction.

Les prérogatives de l’AMAI

piscine-residence-essaouira.jpgL’AMAI est la première organisation professionnelle dans le secteur immobilier à Essaouira et au Maroc. Elle compte en son sein un nombre important d’agences immobilières, surtout celles qui veulent que le secteur soit bien organisé et assaini. Créée depuis plus d’un an aujourd’hui l’association a été fondée sous l’impulsion de Mohamed Lahlou et sa volonté d’améliorer les conditions de travail des agents immobiliers, précisons que Mohamed Lahlou est un ancien directeur du CIH et qu’il a fondé le Carrefour Sakane. L’objectif principal visé par les actions et les activités de l’AMAI est la structuration de la profession et se regrouper en vue de venir à bout des difficultés rencontrées dans l’exercice de la profession, notamment les contraintes juridiques qui sont liées aux activités immobilières.

immobilier-maroc5.jpgGrâce aux efforts de l’AMAI dans l’immobilier à Essaouira et au Maroc, les intérêts des travailleurs du secteur, ainsi que ceux de leurs clients sont protégés et défendus. De plus l’association vise à sécuriser les différents projets du secteur et à le rendre professionnel. Afin d’y arriver des procédures internes ont été mises en place afin de mieux comprendre l’activité et optimiser la gestion afin que cela s’en ressente sur les résultats. Le mandat est l’une des procédures mises en place par l’AMAI, il s’agit de formaliser par un contrat en bonne et due forme, les transactions entre l’agent immobilier et son client en y précisant le bien sollicité, le prix souhaité et la rémunération de l’agent. Pour que les modes de tarification soient harmonisés entre les agents immobiliers du Royaume, un barème des commissions a été fixé, commission de 3% TTC pour les ventes et les achats, 10% HT pour les cas de gestion locative et les transactions qui concernent les fonds de commerce. La charte déontologique quant à elle permet aux clients de s’adresser directement à l’AMAI lorsqu’ils ont des réclamations à faire.

19/09/2013

On annonce au Maroc l'essor du système national des transports avec le grand projet de Train à grande vitesse.

peugoet.jpg

Vu vendu est un site d'annonce au Maroc de voitures. Ainsi, grâce à son interface ergonomique et interactive, vous pouvez filtrer vos résultats de recherche par région, par type, selon votre budget. Que vous soyez particuliers ou experts, découvrez la panoplie de voiture d'occasion au Maroc que propose son site gratuitement ainsi que les multiples options vous facilitant la mise en vente de votre voiture à Marrakech. Et pour les passionnés de l'univers de l'automobile, soyez au courant des dernières technologies, des nouveaux automobiles, du choix de voiture occasion, des conseils, d'un guide d'achat de voiture d'occasion ainsi que des infos insolites grâce à la rubrique  automobile.


Le TGV Tanger – Casablanca : un projet structurant qui répond aux requêtes du développement durable.

En effet, ce projet d'envergure, d'un coût total estimé à 20 milliards de dirhams, vient s'ajouter aux énormes chantiers de développement dans lesquels se trouve engagé le royaume sous l'égide de sa majesté  le Roi Mohammed VI.


Cependant, ce plan vise à multiplier la capacité du réseau ferroviaire et à faire face à l'afflux à terme des lignes existantes. Une véritable occasion pour accompagner l'essor du royaume et être en phase avec les énormes plans nationaux, ce projet donnera aux clients une solution compétitive tout en répondant à la forte progression du trafic. Il permettra également d'accompagner la croissance du nouveau pôle économique de Tanger-Tétouan, en réduisant les distances entre le Nord et le Sud du royaume, et d'affranchir la capacité pour faciliter le trafic ferroviaire fret sur cet axe. Avec plusieurs millions de voyageurs attendus dès la première année de sa mise en service, en fin 2014, le plan permettra de diminuer considérablement les temps de voyage (un peu plus de la moitié)


De plus, la tarification sera en accord avec le pouvoir d'achat des marocains. Concernant  l'état d'avancement du train, à ce jour plusieurs étapes ont déjà été franchies. Toutefois, le lancement des approvisionnements stratégiques sera fait en février prochain et le démarrage des grands travaux de génie civil vers le mois de Mai. S'agissant le début des travaux des équipements ferroviaires, celui-ci est prévu en Août 2011.



17:49 Écrit par zineb zizo dans Auto | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |