17/04/2015

Combien valent les finitions pour construire une villa à Marrakech ?

style-marocain-moderne.jpg

Construire une villa à Marrakech ou dans une toute autre ville implique de franchir plusieurs étapes. Il faut d’abord trouver un terrain, accomplir les démarches administratives, avant de se lancer dans les travaux de construction même. Vous pouvez avoir des conseils auprès des conseillers de Bab Design. Les constructions impliquent trois grandes étapes : les fondations, les gros œuvres et les finitions. Toutefois on compte une étape intermédiaire qui concerne les installations électriques et la plomberie. Pour achever les gros œuvres, il faut compter environ 392 000 dirhams. Pour les installations subsidiaires (électricité et plomberie), il faut prévoir en moyenne 80 000 dirhams. Qu’en est-il des finitions ?


Et les finitions alors ?


De prime abord, avant de construire une villa à Marrakech ou ailleurs, il faut prévoir en moyenne 40% du budget total pour les finitions. Les finitions ne prennent certes pas autant de temps que les gros œuvres, mais le budget occasionné est conséquent. Pourtant tout est fonction des goûts et des capacités financières du commanditaire. La première étape après les gros œuvres est généralement le plâtre pour les faux plafonds, il faut compter environ 30 dirhams par m². Pour une villa de 300 m², cela fait un total de 9 000 dirhams. Les coûts liés à la peinture varient en fonction de la qualité, des couleurs et du type. Pour l’étape des revêtements de sol, tout dépend une fois de plus du propriétaire, il peut opter pour du carrelage, du parquet ou du marbre. Sachant que le marbre coute entre 250 et 900 dirhams le m², le parquet entre 250 et 350 dirhams et le carrelage entre 90 et 400 dirhams. Il en va de même des équipements sanitaires qui sont fonction des choix et du nombre de pièces à équiper.

Pour construire une villa à Marrakech, il faut aussi compter avec la menuiserie et la ferronnerie. La ferronnerie concerne les balcons, les murs de clôture, les rampes d’escalier, les fenêtres, etc. il faut prévoir en moyenne 100 000 dirhams pour tous ces travaux-là. Une fois de plus, selon le modèle, l’épaisseur et la qualité du fer. Pour la menuiserie, on distingue le travail de l’aluminium et le travail du bois. Pour la cuisine le propriétaire peut soit choisir une cuisine toute faite soit l’acheter par pièces. Les espaces de jardin ne doivent pas être oubliés, installer un jardin demande un certain investissement qui peut aller jusqu’à 15 000 dirhams, en plantes, haies, semences, gazon, etc. Au total les charges liées aux travaux de finition peuvent s’élever jusqu’à 387 000 dirhams pour une habitation de 300 m².

18:35 Écrit par zineb zizo dans Construction Immobilière | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |